Support fraise à mouvements croisés

Comme j'envisage de pouvoir affuter aussi des fraises à rainer

il me faut un support monté sur une table à mouvements croisés

disposant d'un étau à mouvements croisés dont je ne me sers pas

je vais l'utiliser comme base de la table

dans un premier temps, démontage de l'étau pour rétrofit des usinages (état de surface d'usinage dégueu )

rectification semelle

passage de feutre sur le dessous de la base (semellle) , puis passage sur la toile émeri

pour voir la surface portante

rectification semellle

la matiére est enlevé sur les bosses, le feutre apparait encore dans les creux

renouvellement des opérations jusqu' à un résultat satisfaisant

control queue d'arronde semellle

controle de dimension et // de la queue d'arronde, n'étant pas satisfait du résultat

je décide de reprendre les queues d'arronde, pas de probléme à premiére vue étant

donné qu'il y a un lardon de ratrappage de jeu, je peux enlever un peu de matiére

semellle sur fraiseuse

mise en place de la semelle sur la table de la fraiseuse et dégauchissage de celle-ci avant

reprise des queues d'arronde

dégauchissage semelle

le dégauchissage à été fait sur les deux faces des queues d'arronde

les différences mesurées avant ont été confirmées ( 0,4 mm)

reprise usinage queue d'arronde

reprise en usinage de la premiére queue d'arronde une constatation : l'angle de ma fraise

n'est pas identique à l'usinage de base

reprise usinage queue d'arronde

méme remarque pour la deuxiéme (du feutre apparait encore en fond de queue d'arronde

la semelle étant sur la fraiseuse et dégauchie, je monte dessus la partie mobile

(monvement en Y) et fais un petit controle de perpendicularité des mouvements X et Y

une cata ! l'amplitude du comparateur, ne me permet pas de mesurer l'amplitude

du défaut

surfaçage du module en Y

j'ai profité du montage, pour surfacer afin d'avoir une base pour le montage du module en Y

sur la table

dégauchissage du module Y

mise en place sur la table de la fraiseuse et dégauchissage

surfaçage portée

surfaçage de la portée de la queue d'arronde femelle en X

surfaçage portée

méme opération pour le deuxiéme coté

reprise queue d'arronde module Y

reprise de la premiére queue d'arronde femelle de X

le bridage de la piéce est short , j'usine par petite passe (0,1 )

reprise seconde queue d'arronde

méme opération pour la seconde queue d'arronde femelle de X

opération des plus délicates car ça passe juste avec le bridage de la piéce

bridage piéce

enfin l'usinage a été fait sans avoir à démonter et ce qui va avec

toutes les queues d'arronde en X étant reprise, remontage de la semelle sur la table

de la fraiseuse

verif dégauchissage module Y

la semelle ayant été dégauchie, mise en place du module support Y et blocage

controle du dégauchissage, à la base, les deux mouvements n'étaient pas perpendiculaire, c'est toujours le cas

la géométrie des queues d'arronde de X étant reprise, à mon sens, j'ai une bonne base pour

reprendre les queues d'arronde femelle du mouvement en Y (les queues male du module ont été reprise avant)

reprise queue d'arrode

reprise en usinage de la premiére queue d'arronde

reprise queue d'arronde

au tour de la deuxiéme queue d'arronde femelle d'etre usinée

Semelle reprise des alésages en guise de paliers de la vis de manoeuvre

pré-dégauchissage de la semelle

Pour ce faire, aprés montage, sur la table de la fraiseuse, du plateau circulaire en

position verticale

montage de la semelle sur le plateau, pré-dégauchissage avec une équerre

Puis affinage du dégauchissage au comparateur

dégauchissage semelle

 la lecture sur le cadran n'est pas évidente

dégauchissage semelle

en positionnant un miroir sur la table de la fraiseuse, la lecture du cadran est faite

dégauchissage avec comparateur

l'image est inversée, il suffit d'en tenir compte

centrage sur trou existant

centrage sur le trou à réaléser avec un cimblo monté en mandrin à pince ER

alésage trou palier

Ré-alésage du trou à la téte à aléser

tournage bague/palier

usinage de la bague/palier en laiton

essais bague

présentation de la bague, le montage sera à serre pour celle là

 

Aprés retournement de la semelle et dégauchissage :

centrage semelle

centrage du trou palier existant

alésage second trou palier

alésage du second trou palier

usinage seconde bague

tournage de la seconde bague palier

essais bague/palier

essais de la bague/palier, celle ci est montée glissante

elle sera alésée excentrée pour un ratrapage de défaut éventuellement

alésage bague montage libre

alésage sur le tour de la bague excentrée

elle est prise en mandrin quatres mors l'excentrage est de 2 mm (il s'avérera de trop au essais)

alésage bague à 10 mm

alésage de la bague excentré à 10 mm

usinage épaulement vis trap

uinage d'un épaulement à 10 mm sur la vis trapézoidale

vérif ajustement bague /vis trap

vérification de l'ajustement bague/palier avec la vis trap usinée à 10 mm

vis trap épaulement à 8 mm

sur l'autre extrémité de la vis trap, usinage d'un épaulement à 8 mm cette foi

alésage bague palier à 8 mm

alésage de la bague palier à 8 mm et centré

vis trap en place sur semelle

montage de la bague serrée, mise en place de la vis trap et essais de la bague excentrée

controle de l'alignement de la vis trap

j'ai été obligé de reprendre l'usinage de la bague excentrée

reprise usinage bague excentrée

reprise usinage extérieur de la bague excentrée

j'ai fais cette reprise (pas trés orthodoxe) pour bien aligner la vis trap entre paliers

afin que celle-ci tourne librement sans trop de jeu

 

Dans du plat en bronze, j'ai taillé le lardon de rattrapage de jeu de la queue

d'arronde du mouvement en X

lardon bronze

fraisage d'un pan incliné sur un chant

lardon bronze

méme fraisage sur l'autre chant

lardon ancien et nouveau

le nouveau lardon et l'ancien

immobilisation lardon

j'ai pointé l'immobilisation du lardon

immobilisation bague excentrée

J'ai perçé, taraudé un M4 pour immobiliser en rotation la bague/palier excentrée

fraisage carré entrainement vis trap

j'ai fraisé un carré (c'est du provisoir) sur un bout de la vis trap

essais manivelle

essais de la manivelle (d'origine)

ceci me facilite la vie afin d'affiner le réglage de la vis trap

pointeau maison

je me suis fabriqué un pointeau guide afin de pointer l'écrou de la vis trap

je ne connais pas sa position par rapport au trou d'entrainement

pointage écrou vis trap

pointage de l'écrou de vis trap à travers le trou d'entrainement

perçage/taraudage écrou

perçage/taraudage à M6 sur 5 mm de profondeur de l'écrou

profondeur minime afin de ne pas toucher le filet trpézoidale de l'écrou

verif position écrou vis trap

petite vérification de position de l'écrou

Dans un rond Stub de 16 mm, j'ai usiné le doigt d'entrainement de l'écrou

usinage doigt entrainement

tournage du doigt à 15 mm

fraisure TF

perçage à 6 mm et fraisure du doigt

montage doigt

montage du doigt d'entrainement sur l'écrou à l'aide d'une vis Tf de 6 mm

vérif écrou

mise en place de l'écrou avec son doigt pour une vérif

j'ai renforcé le montage écrou/doigt par une brazure à l'argent

brazure doigt

semelle rétrofitée

la semelle est maintenant rétrofitée préte pour la suite du montage

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site